Malgré la canicule, la fête de la musique 2017 qui se tenait de nouveau à Saint Pierre de Lages a été une vraie réussite.

Comme chaque année, les bénévoles de La Soledra étaient à pied d’œuvre dès le matin pour installer le matériel de sonorisation mais aussi les tables, chaises et barnum. Tous nos remerciements à la Municipalité pour le soutien et l’aide logistique qu’elle nous a apportés !

Cette année, pendant qu’ils s’affairaient sous un soleil de plomb, les choristes de leur côté, préparaient le repas dont ils avaient la charge pour le soir. Étaient proposés des sandwiches saucisse, merguez et les chanteurs n’ont pas ménagé leur peine pour un service de qualité et dans la bonne humeur.

Dans l’après-midi, les « ingénieurs du son » ont réalisé les balances, réglages toujours délicats, parfois fastidieux mais indispensables au bon déroulement du spectacle.

Merci sincèrement à toutes ces bonnes volontés !

Dès 19h, on a pu entendre les premières notes avec les participants à la scène ouverte :

Dorian au piano, Félix interprétant Satisfaction des Stones, Macéo et son père, les LALA groupe de jeunes filles (chant, clavier, batterie) et Elfie , pianiste.

Puis, ce fut au tour du Duo Tical avec Cathy au chant et Pascal au clavier qui ont interprété avec beaucoup de sensibilité des titres du répertoire français.

Les Zeffilochés ont pris la suite, proposant des reprises et des compositions. Emmanuel et Xavier, tous les deux au chant, s’accompagnaient avec guitare, basse et harmonica. C’était la première fois qu’ils participaient à la fête de la musique de La Soledra , s’imprégnant immédiatement de l’esprit de celle-ci. Ils ont fait un petit clin d’œil aux bénévoles de la buvette en chantant le titre de Pigalle : Dans la salle du bar-tabac de la rue des martyres.

Petite parenthèse pour saluer la fidélité des barmaids et barmen qui ont géré magistralement cette mission de désaltérer un public assoiffé malgré quelques soucis techniques.

Ensuite, les Slinky Platypus, groupe de lycéens désormais habitué de nos manifestations musicales ont enflammé l’atmosphère avec leur rock endiablé. Petite mention spéciale pour leur humour ( en particulier pour Nathan et ses blagues…) et leur énergie communicative.

Puis, petit intermède des choristes s’accordant un répit après avoir assuré la restauration tout au long de la soirée, qui ont interprété « a capella » le chant basque Hegoak.

La nuit était tombée et un semblant de fraicheur se faisait sentir quand les membres de JukeBox, groupe de La Soledra sont montés sur scène les uns après les autres au gré de leur interprétation du premier morceau de Pink Floyd Wish you were here . Après une dizaine de morceaux du répertoire Pop/Rock, ils ont terminé en rejouant ce titre planant aux accents nostalgiques qui nous rend déjà impatients de nous retrouver pour l’édition 2018….

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont donné un peu de leur temps à l’issue de la soirée pour participer au rangement de tout ce matériel. Cette aide est précieuse et véritablement très appréciée.

Les photos de la soirée